Orléans Cathédrale Ste Croix

L’imposante Cathédrale des Bourbons s’élance sur la place du même nom.

La première église disparue en 989, fut remplacée par une vaste église romane dont les vestiges ont été dégagés dans la crypte. Puis à peine terminée la cathédrale gothique construite entre le XIIIème et le début du XVIème siecle, sur l’emplacement du précédent édifice, fut détruite par les huguenots en 1568. Seules restent les 3ème et 04ème travées de la nef, à partir de l’entrée. Outre le chevet, l’édifice fut de nouveau reconstruit à partir de 1601 par les Bourbons et terminée en 1809. La façade est de Gabriel architecte de Louis XV.

Très rare le grand orgue et l’orgue de chœur  sont classés au Monuments Historiques



Histoire de l’orgue de chœur

L’orgue de chœur de la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans a été construit en 1846 par le facteur d’orgues Aristide Cavaillé-Coll.

En 1881, Cavaillé-Coll y apporte quelques modifications : pédalier porté à une octave et demie et mise de l’ensemble au diapason du grand orgue construit quelques années auparavant.

En 1938, remise en place des magnifiques boiseries de stalles offertes par Louis XIV à la cathédrale. L’orgue de chœur se voit amputé de son buffet néo-gothique.

Classé Monument Historique en 1979, l’orgue de chœur fait l’objet d’une restauration complète en 1995 par la manufacture d’orgues Bernard Hurvy.

L’instrument est alors remonté au-dessus des boiseries et un nouveau buffet est réalisé.

ORGUE DE CHOEUR

 

L’instrument est propriété de l’État.

Il est géré par le « Comité des Orgues ».

Les organistes sont Jean-Pierre Griveau, Gildas Harnois, Arnaud Riffet.

Président du Comité des Orgues : Emmanuel Sury


Histoire du grand orgue

Le 8 mai 1806, l’architecte orléanais Benoît Lebrun – paroissien de la Cathédrale Sainte-Croix et propriétaire de l’Abbaye de Saint Benoît-sur-Loire, achetée par lui-même en 1796 – fait don de l’orgue de tribune de la basilique à Monseigneur Bernier, alors évêque d’Orléans. Cet orgue, datant du XVIIe siècle et transformé au cours du siècle suivant, quitte Saint-Benoît malgré la résistance de ses habitants en 1821, est acheminé par bateaux sur la Loire et parvient à Orléans où il est installé en 1822 à son emplacement actuel par le facteur parisien Louis Callinet qui le modifiera de façon importante en 1831. L’instrument se composait alors de 45 jeux dont 12 jeux d’anches répartis sur 4 claviers et un pédalier à la française avec ravalement au fa. Mais à la suite de l’effondrement d’une voûte en 1861, l’orgue est hors d’état de servir.

Le facteur Aristide Cavaillé-Coll, qui avait construit l’orgue de chœur en 1846, est chargé en 1878 de reconstruire et d’agrandir l’instrument. Celui-ci sera remonté sur la tribune actuelle pour être inauguré par Alexandre Guilmant en 1880. L’instrument compte alors 54 jeux répartis sur 4 claviers avec un pédalier de 30 notes allant d’ut à fa. Celui-ci fonctionnera jusqu’en 1978 sans recevoir de modification majeure autre que l’électrification de la soufflerie et résistera aux bombardements de la guerre 1939-45 ainsi qu’aux nombreuses intempéries.


 CATHEDRALE STE CROIX


En 1973, l’organiste Marie-Claire Alain rédige un important rapport sur l’instrument afin d’en obtenir le classement auprès de la Commission Supérieure des Monuments Historiques.
Elle précise que l’instrument « de très grande classe (…) est un témoignage parfaitement authentique de l’œuvre du grand facteur Cavaillé-Coll ». Elle y ajoute cependant qu’un gros relevage s’impose avec urgence. Le classement fut adopté cette même année et les travaux confiés à la manufacture Haerpfer en 1978.

En 1980, la Cathédrale Sainte-Croix d’Orléans retrouve ce bel instrument qui fait depuis, l’admiration de nombreux organistes et l’objet d’enregistrements réguliers. Cependant une nécessaire restauration fut confiée au facteur Bernard Hurvy et son inauguration se déroula de mai à juin 2008.


L’instrument est propriété de l’État.

Contact:  Comité des Orgues de la Cathédrale et du Coeur de Ville d'Orléans.

Tél. : 02 38 77 87 50     Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Les organistes sont Jean-Pierre Griveau, Gildas Harnois, Arnaud Riffet.

Le Président : Emmanuel Sury

Titre de l'article
  *

Copyright 2018  Les orgues du Loiret .